Objectif du Projet Khéops

 

 

 

 

 

 

 

 

Le but du „Projet Khéops” est de réaliser des recherches archéologiques sur le territoire de l' Egypte et de déterrer deux objets incroyablement importants:
− Le Grand Labyrinthe décrit par Hérodote,
− et le tombeau du Pharaon- le constructeur de la Grande Pyramide.

Les informations sur l'endroit de ces deux objets sont transmises depuis le mois de mai 2001 par une habitante de Wroclaw (Pologne), Mme Lucyna Lobos. (Voyez l'Histoire du Projet). La méthode de transmission est  principalement la régression hypnotique d'âge et le channeling télépathique. On peut comparer les capacités de Lucyna Lobos avec celles que possédaient les personnalités    suivantes:
− Stefan Ossowiecki- le célèbre voyant polonais,
− Edgar Casey - Américain,
− Czeslaw Klimuszko – le prêtre.

Néanmoins, les capacités de Mme Lucyna Lobos sont orientées vers un côté complètement différent à celui des personnes mentionnées ci-dessus. Lucyna est un médium. Ses capacités concernent surtout l'évaluation de la situation actuelle dans le monde. Elles indiquent  une solution extraordinaire pour résoudre des problèmes existant. Bien que la solution soit simple et logique, cela a pris quelques années avant que l'équipe (avec laquelle Lucyna travaillait) se rende compte du fait qu'il s'agissait de sauver l'humanité et la Terre. Actuellement, avec les tensions dans le monde, le terrorisme, les conflits augmantant entre les populations, les changements climatiques progressifs, cela peut être interprêté comme des coïncidences  fatales ou comme un modèle particulier. Une sorte d'alerte pour signaler les changements qui s'approchent de notre Planète. Ces problèmes, et surtout le réchauffement climatique de la planète, ont été décrits dans un rapport préparé pour le Pentagone, qui a été élaboré par un groupe de scientifiques américains (rapport commendé par M Andrew Marshall Directeur de „The Pentagon Office of Net Assessment”). Le 22 février 2004, l'hebdomadaire „The Observer” a publié un article (auteur : Mark Townsend et Paul Harris) comprenant les informations sur ce rapport.

Le Projet Khéops a pour objet de sauver de la Terre. Il se fonde sur le principe que les civilisations qui existaient sur la Terre lors de la construction de la Grande Pyramide ont prévu les dangers menaçant notre planète. Elles ont créé un système de protection qu'il fallait activer au moment adéquat. Selon les messages de Lucyna – la clé de ce système est la momie du pharaon Khéops et la Grande Pyramide. Il est temps de s'occuper de tout cela.

La connaissance, que nous possédons depuis mai 2001, concernant l'endroit où se trouve le tombeau, est malheureusement un argument insuffisant pour les autorités décisionnelles. Surtout, en raison des moyens d'obtention des informations. Pour que l'ensemble du projet puisse être réalisé par l'équipe d'archéologues qui généralement évitent les informations qui n'ont pas de caractère scientifique et pour que les gens qui décident de l'octroi de l'autorisation ainsi que ceux qui peuvent financer ce type d'événements (ceux qui réaliseront les recherches à l'extérieur), il était nécessaire de prouver la crédibilité des transmissions de Lucyna Lobos. Cela permettait que tout le monde soit sûr que ce n'était pas  une quelconque fantaisie, ni projection d'imagination ou bien encore une tentative pour attirer l'attention. C'ést pour cela que la réalisation du projet a été divisée en trois étapes:

Première  étape:  les fouilles archéologiques en Pologne, sur la montagne Śleża, proche de la ville de Sobotka, près de ville Wroclaw.

Cette étape est la plus simple et pas trop chère parce qu'elle concerne notre „cour” polonaise. Pendant quelques sessions avec Lucyna Lobos nous avons reçu les informations sur ce que la montagne Ślêżą dissimulait et comment arriver aux trésors qui, selon les transmissions provenant de Lucyna, sont dissimulés là-bas depuis les temps de Boleslaw Chrobry (le roi polonais de la dynastie des Piasts, né en 967 et décédé en 1025). Finalement, après beaucoup de difficultés et d'obstacles liées aux diverses formalités, la première étape a été initiée le 17 août 2004 par une équipe d'archéologues de l'Université de Wroclaw sous la direction du Dr Aleksander Limisiewicz. Les fragments de certaines sessions concernant ce sujet ont été présantés dans la partie „Ślęża – sessions”. Cette étape n'est pas encore terminée parce que les travaux ont été arrêtés en mai 2006. Elle a montré que les informations provenant de Lucyna  étaient véritables et vérifiables au niveau physique et qu'elles ont été confirmées par les recherches archéologiques.

Deuxière étape:   les fouilles archéologiques à Hawara -la recherche du Grand Labyrinthe.

Bien que le Labyrinthe possède environ 3 000 salles, jusqu'à présent, il n'a pas encore été trouvé. Grâce à Lucyna, nous avons les informations concernant la localisation de l'entrée du Labyrinthe et des salles dorées. Nous avons commencé cette étape en février 2008. Elle est le résultat de la coopération entre l'Université de Wroclaw et le Département (la Faculté) d'Archéologie de l'Université du Caire. Si l'on découvre juste une seule salle du Grand Labyritnhe, cet événement sera une des grandes sensation archéologique du millénaire.

Troixième étape: les fouilles archéologiques à Gizeh près de la Grande Pyramide à la recherche du tombeau du Constructeur.

Les découvertes archéologiques liées au Grand Labyrinthe devraient convaincre les autorités égyptiennes d'une vraisemblance des informations reçues par Lucyna Lobos et permettre d'obtenir l'autorisation pour effectuer les fouilles sur le terrain qui a été indiqué comme l'endroit où se situe le tombeau à Gizeh  près de la Grande Pyramide. En février 2006, le professeur Mohamed Abbas de l'Institut National d'Astronomie et de Géophysique du Caire a effectué des mesures géoradar financées par la fondation polonaise des Recherches Archéologiques „Dar Swiatowida”, et  par la fondation américaine „The Mysteries of the World „. Les mesures géoradar ont été effectuées dans les endroits indiqués par Lucyna Lobos et elles ont montrées des anomalies à la profondeur de 20-25 mètres. Elles suggèrent l'existence d'une potentielle découverte archéologique.

 

 

CONTACT

BUREAU: 04-216 Warszawa, ul. Biskupia 38, tel/fax: 022 / 879 81 62
fundacja@projekt-cheops.com

Our partners:
The Hungarian Leela Foundation
www.nadzsal.com

 

Projektowane stron internetowych
www.brigi.pl




 


 

 

 Books about the Cheops Project


 

 

             Publisher